La biographie de Dadju

dadju
(Mis à jour le: 28 septembre 2020)

Si on vous dit Dadju, vous allez sûrement avoir en tête plusieurs de ses chansons dont « Jaloux », « Compliqué » ou encore « Reine ». C’est en 2012 qu’on a entendu pour la première fois ce chanteur lorsqu’il était en duo avec Abou Tall dans The Shin Sekaï. C’est en 2016 qu’il se lance dans une carrière solo et tout semble le sourire. Il est élu en 2018 « Révélation de l’année » aux NRJ Music Awards 2018. Nous allons consacrer ce dossier à Dadju.

Dadju, issu d’une famille de musicien

« Dadju » est le nom de scène qu’a choisi Dadju Djuna Nsungunla. Il est né le 2 mai 1991 à Meun en Seine-et-Marne. Ses parents sont d’origine kino-congolaise. Dadju avec ses 14 frères et sœurs se retrouvent dans la musique depuis leur tendre enfance aux côtés d’un grand-père musicien et un père musicien. Sa mère leur a également partagé sa passion pour les chants traditionnels subsahariens et religieux.

Même si Dadju avait aussi la musique dans les veines, il ne s’est pas lancé si tôt. C’est son frère, le rappeur et chanteur Gims, qui l’a plus ou moins poussé sous les feux des projecteurs. A l’époque, Dadju ne faisait qu’accompagner son frère au studio, mais un jour, les deux frères enregistrent un morceau qui a été un succès auprès de son entourage. C’est ce qui a poussé Dadju à se lancer professionnellement dans la musique.

Si on se penche sur sa vie privée, le chanteur s’est marié en janvier 2017 et il l’a fait savoir dans la vidéo d’introduction de l’album « Gentleman 2.0 ». Il a actuellement deux enfants.

Dossier – Qui est Maluma ?

dadju
Source : Femme Actuelle

Les débuts de Dadju dans la musique

En 2012, lorsque Dadju a voulu faire ses premiers pas dans la musique, son frère Gims a déjà eu sa notoriété avec son groupe Sexion d’assaut. Il n’intègre pas le groupe, mais il signe quand même dans le même label que son frère Wati B. C’est là qu’il rencontre Abou Tall avec qui il se retrouve musicalement : le timbre vocal de Dadju semble très bien aller au rap de Tall. Ils travaillent ensemble en faisant « Le nouveau monde », une vidéo freestyle qu’ils postent sur Internet. Ils poursuivent le chemin ensemble et donnent naissance au groupe The Shin Sekaï.

La même année, Dadju et Abou Tall sortent leur premier titre « Moi d’abord ». En parallèle, Dadju fait un featuring avec Big Ali et quelques membres du label Wati B. Dadju se fait alors connaître petit à petit, mais c’est seulement en 2013 que son groupe The Skin Sekaï embrasse le succès avec le titre « Rêver ». La lancée continue avec le classement de leur morceau « Du Berceau au Linceul » dans le top 10 des Charts en France et la sortie de leur clip « Mes torts ». Les efforts de Dadju et d’Abou tall finissent par payer en octobre 2014 lorsque The Skin Sekai remporte le prix du « meilleur groupe de l’année 2014 » aux Trace Urban Awards. Deux années plus tard, le groupe sort son premier album « Indéfini » qui est certifié single d’or. C’est dans celui-ci qu’on retrouve entre autres « Ma jolie » et « Alter Ego ».

A découvrir également – Kim Kardashian : Biographie

La carrière solo de Dadju

Après quatre années de collaboration, Dadju et Abou Tall mettent une pause à leur carrière de groupe et ils partent chacun de leur côté poursuivre la musique. Dès la fin de l’année 2016, Dadju s’active sur son profil Facebook en sortant quelques morceaux gratuits. En 2017, le nombre d’abonnés sur les comptes Instagram et Youtube de Dadju explose avec la sortie d’une série de clips vidéo qu’il baptise « G 2.0 Live ».  Ce sont des morceaux qui annoncent la sortie de son album en solo « Gentleman 2.0 ». L’extrait « Reine » n’est pas passé inaperçu et ses fans ont réclamés une version plus complète. Ne pouvant refuser, le chanteur sort en avril 2017 le morceau complet « Reine ». Ce dernier a obtenu la première place du Top iTunes et un single de diamant. Longuement attendu, « Gentleman 2.0 » finit par sortir le 24 novembre 2017. Il est certifié triple platiné et porté par huit morceaux qui deviennent tous des hits.

dadju
Source : NRJ Antilles

Après un succès de cet album solo, Dadju ne dort pas sur ses lauriers et n’en oublie pas non plus les colaborations avec les artistes qui sont proches de lui. Il se retrouve aux côtés de Maître gims et Alonzo dans « Ma fierté », près de Dry dans « Tant pis » et avec Maître Gims dans « Tu ne le vois pas ». Sa collaboration avec son frère se poursuit dans l’interprétation du single « Bella Ciao » pour la série « La Casa de Papel ». A côté de ses collaborations, Dadju sort aussi une série de clips vidéos « Intuition », « Comme si de rien n’était » et « Seconde Chance ».

En 2018, Dadju gagne encore du terrain avec son titre « Jaloux » qui a enregistré plus de 30 millions de fois d’écoute en streaming. « Jaloux » devient disque de platine. La même année, le chanteur obtient le prix de la « Révélation Francophone de l’Année » aux NRJ Music Award.

Dossier – Bio Lady Gaga

Une suite encore promettante

En 2019, Dadju sort un premier extrait de son second album baptisé « Poison ». C’est celui-ci qu’on a eu le single « Compliqué ». Le second extrait « Antitode » sort quelques semaines après et cette seconde partie permet à l’album d’être certifié disque d’or, puis disque de platine en fin décembre 2019. En deux semaines de ventes, l’album enregistre 50 000 d’exemplaires vendus. Pour 2020, on a vu Dadju en duo avec Ninho dans « Grand Bain ». Il envisage également un troisième album et il travaille aussi sur un projet avec Chris Brown.

Depuis 2016, Dadju a été en featuring pour plusieurs artistes. Nous pouvons citer entre autre Lefa, Franglish, KeBlack, Kiff No Beat, Aya Nakamura, Alonzo, Black M, Naza, Vitaa, Sofiane, Landy, Abou Debeing, Barack Adama, Kalash, Imen Es et Vegedream.

Ceci pourrait également vous intéresser – Histoire et biographie de Tiger Woods

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *