Décès de France Gall : le monde de la musique encore en deuil

Décès de France Gall : le monde de la musique encore en deuil

Près d’un mois s’est écoulé depuis la mort de Johnny Hallyday. Alors que le monde de la musique a encore du mal à sécher ses larmes, un nouveau décès le frappe de nouveau avec la mort de France Gall. Une disparition qui laisse sa famille, ses proches, ses collaborateurs et ses fans dans la plus grande tristesse. France Gall, qui était-elle vraiment ?

« Poupée de cire, poupée de son »

C’est grâce à cette chanson de Serge Gainsbourg qu’à 17 ans, France Gall s’est fait connaître du public en remportant grâce à lui le concours pour le Luxembourg. C’était en 1965. Un titre dont la première partie « Poupée de cire » a été empruntée par ses proches pour la surnommer.

Un an plus tard, Serge Gainsbourg lui demande d’interpréter le morceau intitulé Les sucettes. Malgré les paroles très suggestives, France Gall a mis du temps pour comprendre son double sens. Après cette chanson, elle tombe un peu dans l’oubli jusqu’à sa rencontre, en 1974, avec Michel Berger. Sa chanson intitulée La déclaration, la propulse; à nouveau, au-devant des scènes.

Entre les deux jeunes gens, Michel Berger et France Gall, naissent par la suite une longue histoire d’amour et une forte complicité musicale de laquelle est née de nombreux tubes pendant près de 20 ans à l’instar de « Si maman si », « Il jouait du piano debout », « Résiste », … Quand l’homme est mort en 1992, France Gall se retire du devant de la scène. Par la suite, elle n’a jamais cessé de chérir la mémoire de cet homme, cher à son coeur.

France Gall 

France Gall

Des années peu tendres après la mort de Michel Berger

Après la mort de son pygmalion, la vie s’est acharnée sur France Gall. Dans la foulée, elle apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein, puis perd sa fille Pauline, en 1997. Cette dernière est morte d’une mucoviscidose.

Quant à son cancer, il fut traité assez vite. Malgré les épreuves qu’elle a traversées, France Gall a toujours été d’une grande discrétion. Sa mort qui est survenue, dans la matinée du 7 janvier 2018 a donc surpris ses fans qui ne savaient pas qu’elle était malade. C’est sa chargée de communication, Geneviève Salama, qui a transmis la triste nouvelle au public.

Ses dernières années

Durant les deux dernières années, France Gall a affronté avec dignité et discrétion la rechute de son cancer. Elle a été hospitalisée peu avant les fêtes de Noël suite à une infection sévère. Elle n’a malheureusement pas survécu à cette rechute et est décédée, ce dimanche 7 janvier à l’âge de 70 ans.

Le monde de la musique en deuil

Après l’annonce de son décès, les réactions de ses collaborateurs et de diverses personnalités publiques ne se sont pas faites attendre.

Parmi elles, il y a eu celle du Président de la République qui a déclaré que la chanteuse « laisse des chansons connues de tous les Français et l’exemple d’une vie tournée vers les autres …».

Le Premier ministre, quant à lui, a rapporté ses paroles qui disaient qu’elle « aimait la vie, l’amour, la beauté, la volonté de rester debout face à l’adversité ».

L’ancien Président, François Hollande a rappelé qu’elle a su donner sa voix aux plus grands auteurs et a fait de ses chansons des succès aujourd’hui entrés dans le patrimoine musical français.

La ministre de la Culture, elle, la dépeint comme une icône de la chanson française qui n’appartenait pas à une seule génération, puisqu’elle a su s’adresser à toutes. La preuve, les jeunes chanteurs d’aujourd’hui, à l’instar d’Alizée, d’Amir, de Slimane, … lui ont également rendu hommage à leur manière.

Toutes nos condoléances à ses proches et surtout à son fils, Raphaël.

Découvrez les citations de Johnny Hallyday.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *