Un diamant royal français sujet à une vente aux enchères

Un diamant royal français sujet a une vente aux encheres

A l’occasion de la « traditionnelle vente aux enchères » qui a lieu chaque novembre à la haute-joaillerie de Genève, un bijou royal français datant de plusieurs années sera au cœur de l’événement. Il s’agit du diamant rose de 19,07 carats, appelé « Le Grand Mazarin ». Ce joyau de la royauté a parcouru près de 250 années de vie royale en France. Il a été le témoin d’une grande partie de l’Histoire du pays.

Son parcours

Le diamant du nom de Grand Mazarin aurait été taillé depuis les mines de Golconde, en Inde.  Il apparaît pour la première fois dans la collection de joyaux de la royauté dans le milieu du 17e siècle. Auparavant, il est la propriété du Cardinal Mazarin, le Premier Ministre au service de Louis XIII, puis de Louis XIV. Ce dernier recevra le diamant en cadeau de la part du cardinal avant la mort de ce dernier en 1661. Plusieurs bijoux compléteront le cadeau légué par le cardinal. Son premier propriétaire royal est alors Louis XIV. Puis, le diamant sera en possession d’autres grands noms tels que l’empereur Napoléon, le Roi Louis XIII, Napoléon III ou encore l’impératrice Eugénie. Le diamant sera présent dans la vie royale durant 225 ans avant d’être vendu aux enchères pour la première fois voici 130 ans.

Son dernier propriétaire royal est l’impératrice Eugénie. Obligée de s’exiler en Angleterre en 1880 avec son mari, Napoléon III suite à la chute du Second Empire, elle laisse une grande partie de ses bijoux à Paris. L’essentiel de cette collection sera mis en vente par le gouvernement français en 1887 avec divers objets.

Le diamant est mis en vente aux enchères pour la première fois en 1887 à l’occasion de la célèbre vente des Bijoux Royaux. Il est acheté par un joaillier appelé Frédéric Boucheron. Le diamant restera dans sa collection durant de longues années avant d’être revendu au Baron von Derwies. Actuellement, celui qui le remet en vente est un grand collectionneur de bijoux dont l’identité est restée inconnue.

Le Grand Mazarin est l’un des bijoux les plus anciens de la collection de joaillerie royale française. En tout, quatre rois dont Louis XIV, quatre reines, deux empereurs et deux impératrices ont eu l’honneur de l’avoir parmi leurs bijoux, notamment sur leurs couronnes. Le Grand Mazarin sera au cœur de l’enthousiasme des joailliers et collecteurs du monde entier le 14 novembre prochain lors de l’annuelle vente aux enchères de haute-joaillerie de Genève. Sa présence dans la collection de bijoux à vendre durant l’événement a été révélée officiellement par le président de Christie’s Europe et Asie, François Curiel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *