Mariage du Prince Harry et de Meghan Markle : ces choses que la future Duchesse de Sussex ne pourra plus faire …

Le Royal Wedding tant attendu des Britanniques se rapproche à grands pas. En effet, ce n’est plus qu’une question de jours avant que Meghan Markle dise « Oui » à son prince charmant, le Prince Harry et ce n’est plus qu’une question de temps pour que l’un des derniers princes encore célibataires soit totalement casé. Si tout semble déjà en place, la tension ne cesse de monter surtout que jusqu’à aujourd’hui, la Reine Elizabeth reste ferme sur sa décision de ne pas assister au mariage. Et mis à part ce « détail » qui sera désormais de supporter la Reine, la future Duchesse de Sussex doit aussi se préparer à de nombreux changements.

Changement n°1 : adieu Hollywood

En tant que membre de la famille royale, la belle Meghan Markle ne pourra plus faire son métier d’actrice ni exercer une autre profession d’ailleurs. En effet, tout comme Catherine, son rôle se limitera désormais à des activités philanthropiques comme parrainer une œuvre de charité, assister aux cérémonies officielles, …

Elle n’a toutefois rien à regretter puisque pour saluer sa sortie d’Hollywood, les producteurs de la série Suits, sur laquelle elle était, lui ont réservé une finale digne d’une princesse. En effet, dans l’épisode final de la série, la belle épouse l’homme de sa vie et on la voit d’ailleurs avancer vers son fiancé en robe bustier blanche et sur les lèvres, un doux murmure des plus prometteurs : « Tu es le mari que j’ai toujours voulu … Je t’aime et je t’aimerai toujours ». Des mots qu’elle pourrait reprendre d’ici peu, mais cette fois-ci adressés à son prince de fiancé.

Changement n°2 : adieu les réseaux sociaux

Autre grand changement auquel elle devra désormais se plier, fermer tous ses comptes sur les réseaux sociaux. Il est effectivement inconcevable pour une duchesse de continuer à publier des photos d’elle en bikini ou même bien couverte sur Internet.

Mariage du Prince Harry et de Meghan Markle prévu pour le 19 mai 2018

Changement n°3 : adieu son blog

Et comme la belle tenait un blog où elle parlait de cuisine, de mode et de culture, elle devra également le fermer combien même, cela la passionnait.

Changement n°4 : adieu les signatures d’autographes

En tant qu’actrice, signer des autographes sur les tapis rouges était une habitude de Meghan Markle. Désormais, même si quelqu’un lui en demande, il faudra qu’elle apprenne à refuser gentiment, car c’est interdit pour un membre de la famille royale. Elle pourra prendre exemple sur son beau-père, le prince Charles, qui sait mieux que quiconque répondre un « Je suis désolé, je ne suis pas autorisé à donner un autographe ». Que la belle se rassure toutefois, elle pourra quand même donner des signatures, mais seulement sur les livres d’or qu’elle apprendra vite à côtoyer vu le nombre d’engagements officiels auxquels elle devra assister avec son époux royal.

Changement n°5 : plus de vote

Meghan Markle, la citoyenne américaine a le droit de vote. Meghan Markle, la duchesse de Sussex n’aura plus ce droit. Comme tous les membres de la famille royale, elle ne pourra effectivement, plus voter ou même se mêler des affaires politiques. Petite précision toutefois : cela n’est pas interdit par la loi britannique, mais ce serait tout simplement anti-constitutionnel. Et bien sûr, comme la Reine ne l’a jamais fait, elle non plus, ne pourra le faire comme tous ses descendants.

Mariage du Prince Harry et de Meghan Markle : ces choses que la future Duchesse de Sussex ne pourra plus faire …

Changement n°6 : appelez-moi « Duchesse de Sussex »

Et le dernier grand changement de sa vie : son nouveau titre « la Duchesse de Sussex ». Oui, en plus de devenir une femme mariée, pour la seconde fois, elle obtient, en prime ce titre royal puisqu’elle épouse tout de même un vrai prince charmant.

Pour information, Meghan Markle n’en est pas à ses premières noces. Elle a déjà été mariée et est aujourd’hui une femme divorcée s’apprêtant à se remarier. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui pousse la Reine Elizabeth à ne pas vouloir assister au mariage de son petit-fils, tout comme elle n’a pas assisté au mariage du prince Charles avec Camilla Parker Bowles. Pour elle, le fait qu’elle soit américaine qui plus est divorcée, est une pilule difficile à avaler. Sans compter qu’en bonne américaine qu’elle est, elle s’est déjà installée au Palace de Kesington et a pris la liberté de rénover les appartements du Prince Harry avant même d’avoir dit « Oui ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *