Mariage du Prince Harry et Meghan Markle : ce qu’il faut retenir de leur Royal Wedding

Mariage du Prince Harry et Meghan Markle : ce qu’il faut retenir de leur Royal Wedding

Après deux ans de relation et après de nombreux obstacles, le Prince Harry et sa belle, l’actrice américaine Meghan Markle ont enfin pu dire le « Oui » fatidique devant Dieu et tous les hommes. Le Royal Wedding tant attendu s’est déroulé le samedi 19 mai dernier, après des fiançailles assez discrètes au mois de novembre 2017. Retour sur cette journée mémorable pour tous les Britanniques et les Américains …

Un couple que tout séparait

Quand on est prince, on est censé épouser une jeune-fille de l’aristocratie et parfaitement British. Le Prince Harry, aussi rebelle qu’il est, n’aurait pu se plier à cette exigence et d’ailleurs, toute sa relation avec Meghan Markle n’avait rien de « respectueux » des traditions.

En effet, aux yeux de la royauté britannique, la jeune actrice n’était pas convenable pour le prince et pour causes : elle a trois ans de plus que le prince (36 ans contre 33 ans pour le prince), elle est une femme divorcée, elle est américaine, elle n’est pas anglicane et elle est afro-américaine.

Des critères qui n’auraient jamais été acceptés auparavant, mais que le jeune prince a réussi à faire accepter auprès de sa famille. D’ailleurs, pour sa belle, il a bravé de nombreux interdits et comme tout le monde le sait désormais : Harry et Meghan sont de parfaits et touchants rebelles.

Une rébellion qui s’est fait sentir durant toute leur relation et qu’ils ont affirmée durant le grand jour. En effet, même devant toute la royauté britannique et devant les yeux du monde entier braqué sur eux, ils ont totalement ignoré des points importants de la tradition.

Mariage du Prince Harry et Meghan

Les traditions désormais modernisées

Ce qui est sûr, c’est qu’après le mariage du prince Harry avec Meghan Markle, une nouvelle ère de traditions a été entamée. Pendant la cérémonie, le couple royal a effectivement ignoré quelques points cruciaux des traditions au nom de … l’amour. N’est-ce pas touchant ? Quels sont-ils ?

  • Le jour du mariage :

En général, les mariages royaux ont lieu un jour de semaine pour que ce jour devienne férié par la suite. Le Prince Harry et Meghan Markle ont toutefois choisi un samedi pour se dire Oui comme tout le monde.

  • L’entrée de la mariée :

Comme toute nouvelle princesse durant son mariage, le blanc est de rigueur, mais la robe blanche et la voile de Meghan Markle ont beaucoup été critiquées du fait qu’elle soit une femme divorcée, et par conséquent, toute pureté envolée.

La jeune femme est entrée seule dans l’église, son père ne pouvant être présent, tantôt pour raison de santé tantôt pour raison judiciaire. D’ailleurs, on n’a pas beaucoup fait étalage de la famille de la mariée durant ce Royal Wedding. Seule sa mère a été photographiée à plusieurs reprises.

A mi-chemin de l’autel, c’est le prince Charles qui est venu accueillir sa nouvelle bru et l’a emmené jusqu’à son fils, debout devant l’autel et en train de regarder sa fiancée avancer vers lui !!

Oui, dans un mariage royal, le marié et son témoin doivent rester face à l’autel et ne pas regarder la mariée s’avancer ce qui n’a pas été le cas de Harry.

  • La cérémonie religieuse :

Durant toute la cérémonie religieuse et la fête, les jeunes mariés n’ont cessé de se tenir la main, ce qui ne devrait pas être le cas. D’ailleurs, on n’a jamais vu le prince William et Kate faire des gestes d’affection en public. Mais comme toujours, ce qui est valable pour le prince William ne l’est pas forcément pour le prince Harry.

L’alliance : le prince a choisi d’en porter une alors que son aîné n’en porte pas. C’est d’ailleurs une tradition, mais Harry a choisi d’en porter pour honorer sa belle. Et toujours en termes d’alliance, celle-ci est en platine et non, en or gallois. Donc double non-respect de la tradition.

La cérémonie religieuse en général : le serment du pasteur, Michael Curry sur l’amour a surpris agréablement l’assistance tandis que les sons de l’orgue ont été remplacés par une chorale de gospel et le son du violoncelle.

  • La sortie de l’église :

Généralement, le couple royal doit échanger leur baiser royal devant public depuis le balcon de Buckingham Palace. Le jeune couple n’a pas attendu cela pour prouver leur amour devant témoin puisque dès la sortie de la chapelle Saint George, ils ont échangé leur baiser de mari et femme.

  • La fête :

Le duc et la duchesse de Sussex, titre que le couple a obtenu après leur mariage, ont bien sûr eu droit à une grande fête alliant le faste de la royauté britannique à la culture afro-américaine. Les festivités se sont d’abord déroulées au château de Windsor et c’est la Reine Elizabeth elle-même qui a offert à déjeuner à quelques 600 invités. Les mets ont bien sûr été raffinés et dernier non-respect de la tradition pour le couple : la pièce montée au citron et à la fleur de sureau venue remplacer le gâteau, traditionnellement, aux fruits.

Le Prince Charles a ensuite pris le relais en jouant les organisateurs de la fête donnée pour 200 convives, comptant les membres de la famille et les amis proches, au manoir de Frogmore House, à proximité du château. Meghan Markle s’est changée pour la circonstance et a troqué sa robe de mariée signée Clare Waight Keller de la maison Givenchy par une robe en crêpe de soie signée Stella McCartney. Et dernier non-respect de la tradition : la jeune mariée a prononcé un discours alors qu’en règle général, elle aurait dû s’abstenir.

Pour résumé, un des derniers princes encore célibataires s’est bien fait passé la corde au cou à travers un mariage des plus mémorables. Encore toutes nos félicitations à ce couple hors-norme qui a su abroger les préjugés et les différences parfois énormes. Ils ont bien prouvé que finalement, l’amour est au-dessus de tout.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *