CBD : tout savoir sur ses bienfaits

CBD : tout savoir sur ses bienfaits
(Mis à jour le: 2 août 2021)

Jugé à tort comme étant une drogue, le CBD n’en est pas un. Certes, il est l’un des nombreux cannabinoïdes du chanvre, mais il n’a pas hérité des effets psychotropes de son cousin, le THC. Au contraire, il génère plus d’effets bénéfiques que néfastes pour la santé et c’est ce qu’on va voir tout de suite.

Comment fonctionne le CBD au sein de notre organisme ?

Comment fonctionne le CBD au sein de notre organisme ?

La première chose qu’il faut savoir c’est que notre organisme abrite un système endo-cannabinoïde. Ce dernier se compose des récepteurs CB1 situés au niveau du système nerveux (et donc du cerveau) et CB2 situés au niveau du système immunitaire.

Lorsque des cannabinoïdes pénètrent dans notre organisme, ils vont agir sur ces récepteurs et enclencher ainsi divers mécanismes.

Par exemple, suite à l’application d’un gel froid anti douleur au CBD, le produit :

  • influe (indirectement) sur les récepteurs CB1 :

Si le THC génère des effets psychoactifs c’est parce qu’il se fixe directement sur les récepteurs CB1 du cerveau ce qui n’est pas le cas du CBD. Ce dernier a plus tendance à se fixer sur les CB2, par contre, lorsqu’on en ingère, il empêche que d’autres molécules aillent se fixer sur les CB1.

Cela explique pourquoi les personnes sous THC redescendent assez vite de leur nuage après avoir ingéré du cannabidiol. Et cela explique également ses autres bienfaits comme son caractère antidouleur ou encore sa capacité à soulager la sensation de manque chez les personnes dépendantes à la drogue ou au tabac.

Le fait est qu’en empêchant à d’autres substances d’agir sur les CB1, le cannabidiol modifie automatiquement le message que le cerveau envoie au reste du corps. Ainsi, alors que, sans lui, le cerveau souhaite réveiller une sensation de douleur intense, avec lui, le message étant faussé, la personne ne la ressent que modérément, voire pas du tout.

Autrement dit, il modifie les effets des autres molécules qui auraient des effets négatifs sur le système nerveux en les empêchant tout simplement d’agir.

  • se fixe (directement) sur les récepteurs CB2 :

Alors qu’il n’entre en scène que de manière indirecte sur les CB1, il agit directement sur les CB2. C’est pour cela qu’il a la capacité de renforcer certains traitements comme le traitement de la douleur, des épilepsies et convulsions, de certaines formes de cancers, de la sclérose en plaques, des symptômes reliés à la maladie d’Alzheimer et de Parkinson, de certaines inflammations …

Quels sont ses principales vertus ?

De nos jours, les gens consomment du CBD pour diverses raisons, mais principalement pour :

  • Se relaxer :

Sa consommation aide effectivement à se relaxer, à chasser le stress et l’anxiété, à évacuer les tensions, à calmer l’état dépressif et à se sentir mieux dans sa peau. Cela se rapproche un peu de la sensation de bien-être induit par le THC, mais au lieu de devenir complètement stone, on se sent juste mieux tout en restant parfaitement conscient de tout.

  • Retrouver un sommeil de qualité :

Oui, il a été confirmé que le cannabidiol favorise l’endormissement et aide ainsi à lutter contre l’insomnie. Il améliore également la qualité générale du sommeil en traitant les troubles que l’on peut avoir. Notez qu’il n’est pas un somnifère qui fait dormir. C’est plutôt la sensation de relaxation et de bien-être qu’il induit qui favorise le repos, et du corps, et de l’esprit d’où un meilleur sommeil.

  • Soulager la douleur :

Comme on l’a vu plus haut, le produit fausse le message envoyé au corps, mais ce n’est pas tout. Le fait d’être complètement détendu contribue également à atténuer davantage la douleur. Non seulement, cette dernière se ressent moins, mais la personne se sentant bien dans sa peau n’y pense pas, ce qui fait disparaître la sensation désagréable pour un temps.

  • Mieux se concentrer :

Le CBD, même si n’influe pas directement sur le système nerveux, améliore la concentration et les activités cérébrales en général. Il est vrai que lorsqu’on est moins stressé et plus détendu, notre capacité à observer, à analyser, à réfléchir … est décuplée. Le cerveau fonctionne ainsi mieux que d’habitude.

  • Traiter les inflammations :

Oui, il a aussi une vertu anti-inflammatoire et cela a été prouvé à plusieurs reprises. Non seulement, elle soulage les inflammations internes, mais soigne aussi celles qui sont apparentes comme les acnés, le psoriasis, la dermite … Voilà pourquoi il est aujourd’hui utilisé dans de nombreux produits cosmétiques comme des crèmes pour la peau, des baumes à lèvres, du shampooing, des sérums, des lotions … On l’utilise même dans des produits antirides.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *