Comprendre la technique de la dermopigmentation

Comprendre la technique de la dermopigmentation
(Mis à jour le: 27 août 2020)

Davantage utilisée par les enseignes esthétiques, la dermopigmentation gagne du terrain auprès des adeptes de beautés. Cependant à cause du manque d’informations, nombreux sont ceux qui hésitent encore à avoir recours à cette technique beauté très populaire pour son rendu naturel. Dans l’optique d’apporter de plus amples renseignements à ce sujet, ce guide met en avant les différents éléments qui composent la dermopigmentation esthétique.  

Dermopigmentation esthétique, c’est quoi au juste ? 

Solution innovante, la dermopigmentation (cosmétique semi-permanente, maquillage semi-permanent, ou micropigmentation paramédicale) est un traitement esthétique réalisé par des dermographes professionnels.

L’objectif principal de l’intervention est de donner une nouvelle pigmentation aux couches superficielles de la peau à des fins cosmétiques et reconstructives d’une manière plus douce que le tatouage. 

Les différentes zones d’interventions

La dermopigmentation esthétique comme sur ce site maud.fr peut se faire sur différentes zones de la peau afin d’apporter des changements beautés durables. Elle est surtout effectuée pour traiter les imperfections de la peau. La majorité des clientes choisissent cette option beauté afin de créer un eye-liner ou un crayon à lèvres. Cependant, il peut aussi être utilisé pour camoufler des plaques stables de vitiligo, afin de créer des sourcils sur ceux qui les ont perdus en raison d’une alopécie ou d’une chimiothérapie, implanter des aréoles chez les femmes qui ont eu des mastectomies, ou pour corriger une fente labiale reconstruite. 

Le tatouage cosmétique est également utile chez les femmes qui veulent se maquiller, mais qui ont de la difficulté à l’appliquer en raison de déficits visuels, de tremblements, d’accidents vasculaires cérébraux, de sclérose en plaques ou de la maladie de Parkinson. Les différentes techniques inédites vous permettront ainsi de jouir d’une beauté permanente sans soucis.

Une séance de dermographie n’est pas réellement agréable et le patient ressent habituellement des picotements, qui sont tout à fait supportables. Si la douleur est intenable, il est toujours possible d’appliquer une pommade anesthésique sur la partie à traiter. Le seul effet secondaire qui peut se produire est un léger gonflement des zones pris en charge, seulement le jour de l’intervention. L’important est de s’assurer que le dermographe utilise un pigment de qualité. 

Comment devenir dermographe ? 

Les personnes qui souhaitent pratiquer la dermopigmentation doivent recevoir une formation et une certification pour détenir de toutes les connaissances nécessaires. Bon nombre d’entre eux suivent également des programmes d’apprentissage afin de recevoir une formation plus pratique. 

De plus, il est important de disposer des bonnes bases pour éviter les erreurs. Les pièges du tatouage cosmétique, comme pour le tatouage en général, comprennent l’infection, la réaction allergique à l’encre de tatouage, les cicatrices, la photocytotoxicité et la défiguration cosmétique si le tatouage est mal placé. En plus des infections cutanées typiques causées par le staphylocoque ou le streptocoque, des cas d’infection à mycobactérie par le tatouage ont été signalés (bien que de telles infections aient été signalées plus souvent par le tatouage traditionnel que par le maquillage permanent). Si le tatouage cosmétique est pratiqué correctement par une personne bien formée, il peut être une solution esthétique utile à divers problèmes cosmétiques et médicaux de la peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *