Les insectes nuisibles de la maison : qui sont-ils ?

(Mis à jour le: 16 novembre 2020)

Plusieurs types d’insectes s’infiltrent dans nos demeures pour nous déranger, piquer voire miner notre bien-être. Le point sur ces petits animaux nuisibles !

Blattes forestières : en quête de fraîcheur dans nos logements

Les insectes nuisibles de la maison : qui sont-ils ?

Également connues sous la dénomination « cafards de jardin », les blattes forestières s’avèrent moins nuisibles que leurs homologues des maisons. En matière d’apparence, les cafards ont à peu près les mêmes aspects. Mais ceux de nos habitations sont plutôt nocturnes, tandis que les cafards de jardin sont diurnes.

En dehors des soirées d’été, les blattes forestières pénètrent rarement dans nos résidences. Elles causent alors moins de dégâts que les autres insectes de la maison. Toutefois, ces cafards de jardin sont gênants une fois entrés dans le logement.

Pyrales des fruits secs, à l’attaque de vos provisions

Des légumes et fruits séchés, du cacao, des noix, de la farine, du café sont stockés dans votre habitation ? Les pyrales des fruits secs ou Plodia interpunctella pondent leurs œufs sur ces denrées alimentaires. On les reconnaît par leur teint gris tacheté, leurs ailes rouge brun et jaunâtre ainsi que leurs larves de coloris blanc cassé.

Les larves se nourrissent des provisions, et quittent l’endroit une fois passées à un autre stade de leur cycle de vie. Ces insectes tissent alors des toiles et forment des cocons au coin des murs, dans les fissures et les doubles parois. L’envahissement des pyrales des fruits secs laisse des chrysalides et des déjections dans les denrées, et fait diminuer les produits en stock.

Cloportes des caves dans les coins humides

Considéré à tort comme un insecte, le cloporte des caves est en réalité un crustacé non aquatique au corps sectionné et résistant. Jeune, il adopte une couleur jaunâtre pâle, et passe par le gris ardoise au noirâtre en grandissant. Il dispose de 14 pattes pour se déplacer.

Les cloportes des caves préfèrent se camoufler dans les bois morts, sous les feuilles et les écorces du jardin. Ils ne causent pas trop d’endommagement sauf s’ils envahissent en grand nombre vos potagers. Si vos caves et certaines de vos pièces justifient d’une forte humidité, les cloportes des caves y forment leurs habitats.

Petits poissons d’argent : ces insectes qui dérangent chez soi

Lépismes argentés ou poissons d’argent : ces petits animaux de 1,5 cm de long sont reconnaissables par leurs corps recouverts d’écailles. Des courtes pattes, deux longues antennes et trois filaments en queue distinguent ces insectes qui fuient la lumière du jour.

Les poissons d’argent choisissent les coins sombres, chauds et humides. Ils créent alors leur camouflage dans les fissures, les arrières des mobiliers et les plinthes. Vous pouvez en découvrir dans vos salles d’eau, dans la cave et dans la cuisine. Il est fort probable d’en trouver dans les pièces à taux d’humidité dépassant 75 % et à température environnant les 25 °C. Les lépismes argentés attaquent toutes vos provisions. Mais ils rongent également le coton, le papier, les dépouilles d’insectes…

Fourmis pharaons : dérangeants mais pouvant être utiles

Des colonies d’insectes assaillent votre lait concentré, vos gâteaux, vos boissons sucrées laissés au garde à manger ? Ce sont probablement des fourmis pharaons. Une colonie est composée de reines, de mâles et d’ouvrières comptant jusqu’à 500 000 individus.

La fourmi pharaon mesure de 1,5 à 5mm de long, et porte une tête volumineuse dotée d’antennes très mobiles sur son corps. Les ouvrières sont connues pour leur couleur jaune pâle et brun pâle, tandis que les reines ont une teinte plus foncée.

Les fourmis pharaons aiment les endroits chauds et humides ainsi que les coins sombres. Elles s’attaquent à vos provisions, mais dévorent également les lépismes argentés, les punaises de lit, les puces et les larves de mouche.

Les guêpes : attention à leurs nids qui se forment sur les coins de vos murs

Les guêpes sont des insectes piqueurs pouvant se servir plusieurs fois de leurs aiguillons, contrairement aux abeilles qui les perdent après une seule piqûre. Elles sont de couleur noir et jaune, avec des dessins différents selon chaque espèce. Au niveau de l’abdomen, la taille se resserre, ce qui explique l’expression « avoir une taille de guêpe ».

Les guêpes peuvent être solitaires ou sociales. Les espèces vivant en solo vous dérangent moins. En revanche, celles en colonies s’avèrent dangereuses une fois infiltrées dans votre habitation.

Punaises de lit : ces petites bestioles qui vous rendent l’existence infernale

Petites par la taille, mais grandes par les effets qu’elles engendrent dans votre vie ! Les punaises de lit sont difficiles à exterminer une fois installées dans votre habitation. Ces arthropodes de 5 mm environ débarquent dans la maison par les articles de seconde main achetés, les valises après les voyages ou même les vêtements des visiteurs. Ils se camouflent dans les textiles, les fentes, sous le sommier, dans le matelas… Les piqûres des punaises de lit ne transmettent pas des maladies infectieuses en soi. Mais elles perturbent le sommeil, engendrant de la fatigue, du stress, jusqu’à la dépression.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *