Le prince Harry poursuit l’oeuvre de sa mère contre le Sida

Le prince Harry poursuit l oeuvre de sa mere contre le Sida

De son vivant, la princesse Diana a oeuvré pour destigmatiser les malades du Sida. Une oeuvre que son fils, le prince Harry tient à poursuivre. Le 12 octobre dernier, il s’est vu remettre un prix remis à titre posthume à sa mère, surnommée la « princesse des coeurs ». Une foule de stars a assisté à cet événement.

Un hommage à Lady Di

La princesse de Galles, Lady Diana a trouvé la mort dans un tragique accident de voiture le 31 août 1997. Sa perte s’est fait ressentir à travers le monde puisque la princesse était connue pour sa générosité et son empathie envers les plus démunies.

Elle a également été la première personnalité à avoir « touché » une personne atteinte du Sida. C’était en 1987 à Londres et le monde s’en souvient aujourd’hui encore.

Trente années ont passé depuis, mais ce simple geste de la « princesse des coeurs » est encore fortement présent dans les mémoires. Et parce que la lutte contre le Sida est aujourd’hui encore une réalité, le comité de la cérémonie Attitude Awards a décidé de rendre hommage à Lady Di.

la princesse Diana

Un prix remis à titre posthume

Même si la princesse n’est plus, son fils a pris la relève et tient à poursuivre jusqu’au bout le combat de sa mère. C’est ainsi au prince Harry que le prix Attitude Legacy a été remis à titre posthume à Lady Di.

Ce dernier, dans son discours, a déclaré que sa mère a profité de son statut de femme la plus célèbre au monde pour encourager le monde à s’éduquer et à aider leurs prochain. Une déclaration à laquelle elle a ajouté des actions en serrant la main à un homme de 32 ans atteint du Sida.

Cette image, prise devant les caméras a fait le tour du monde et a quelque peu aidé à abolir les barrières que l’on dressait autour des sidéens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *